Agence Immobilière gournay en bray
gournay en bray
34 rue notre dame
76220 gournay en bray
Itinéraire
Tél : Afficher
Envoyer un message
Nous contacter
Mon Espace personnel
Connexion
geoloc
RECHERCHE

Habiter à gournay en bray : les informations pratiques

Habiter gournay en bray
gournay en bray
Tout ce qu'il faut savoir
sur gournay en bray
Notre agence immobilière à gournay en bray a créé pour vous un dossier sur la vie au sein de sa ville.
Elle vous communique ainsi un maximum d'informations pratiques si vous envisagez d'habiter à gournay en bray.

Et pour approfondir encore un peu plus votre connaissance de la ville, n'hésitez pas à consulter les liens ci-dessous :
   

Vivre à Gournay en Bray

 

Gournay en Bray : présentation

C'est dans le pays de Bray que se niche Gournay-en-Bray, à la jonction de l'Epte et de la Morette.
Gournay se trouve à 13 km de Songeons, 20 km de Forges-les-Eaux, 25 km de Gisors, 30 km de Beauvais, 38 km des Andelys, 48 km de Rouen et 99 km de Paris.
Gournay est desservie par la gare de Gournay-Ferrières située sur la ligne de Paris à Dieppe.


La ville de Gournay-en-Bray

C'est en 911, suite au traité de Saint-Clair-sur-Epte, que Charles III octroie à Rollon la contrée comprise entre « l'Epte et la mer ». Rollon confie le pagus de Bray à Eudes, le chevalier à l'écu noir.
Gournay se renforce à partir de 984, avec la construction de la tour Hue bâtit par Hugues 1er de Gournay
Le seigneur de Gournay décide de construire une église en 990, lorsqu'il reçoit les reliques d'Hildevert, évêque de Meaux.
Lors de la bataille de Hastings en 1066, Hugues II de Gournay et son fils Néel combattent aux côtés de Guillaume le Conquérant. Grâce à leurs bravoures, Hugues II perçoit des fiefs dans l'Essex et le Suffolk, et Néel obtient plusieurs domaines dans le Somerset près de Bristol et de Bath.
En 1174, lors d'une guerre familiale, le château et la collégiale Saint-Hildevert sont partiellement incendié. Une nouvelle église sera sanctifiée le 29 avril 1192.
En 1204, le roi de France ôte les domaines d'Hugues V et celui-ci quitte la France. La cité et le comté appartiennent alors à la couronne de France jusqu'au règne de Louis XI qui les cèdent à la famille d'Harcourt, comtes de Tancarville, qui à son tour les transmettent aux princes d'Orléans-Longueville en 1488 puis à la maison des Montmorency-Luxembourg à partir de 1248.
La ville est envahie par les Anglais pendant 41 ans lors de la guerre de Cent Ans. Puis les troupes anglaises sont vaincues par les troupes françaises lors de la bataille de Gerberoy.
Après de nombreux sièges, une longue période de paix s'établi dans la région, permettant à la ville de prospérer jusqu'à la Révolution française. De 1791 à 1794, période d'incertitude, chaque élection municipale amène un nouveau maire. C'est en 1793, que les districts sont supprimés et Gournay devient chef-lieu du canton de Gournay-en-Bray.
Durant la Première Guerre Mondiale, la ville fourni un refuge aux populations belges et françaises qui se trouvent en zones de combats ou sont occupées par l'ennemi.
Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le 7 juin 1940, le centre de Gournay est quasiment détruit par les bombardements allemands puis la ville est occupée à partir du 9 juin. Gournay est libérée par les troupes canadiennes le 30 août 1944. Il faudra plus de dix ans pour reconstruire Gournay.


Principaux sites

La collégiale Saint-Hildevert, datant du XIIe siècle, se compose d'une nef romane de six travées, d'un transept et d'un chœur de trois travées et se termine par un chevet plat percé d'une grande fenêtre du XIVe siècle.

Les chapiteaux romans de l'église Saint-Hildevert font sans hésitation parti des monuments les plus intéressants de la Haute-Normandie. Ils sont pour la majorité décorés de palmettes et d'entrelacs ; quelques-uns s'ornent de damiers, de chevrons et de motifs de feuillage plaqués ; d'autres enfin sont décorés de scènes figurées, maladroitement traitées mais souvent très expressives.

L'église Sainte-Hildevert est classée Monument historique depuis 1840.

La porte de Paris ou porte Ibert (XVIIIe siècle), inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1930. Elle se trouve à l'emplacement d'une ancienne porte fortifiée construite par le duc de Montmorency.

La fontaine monumentale (XVIIIe siècle), classée Monument historique depuis 1945. Elle est construite en 1779, pour permettre la première adduction d'eau dans le centre de la ville.

Couvent des Capucins, bâtit en 1642. Occupé jusqu'en 1789, il héberge successivement les services du chef-lieu de district, la municipalité et le tribunal de commerce.

L'ancienne Halle au beurre et le Kursaal. Bâtit en 1821 pour héberger une halle au beurre, elle est revaloriser en 1927 pour édifier une salle de spectacle de 586 places en activité jusqu'en 1975, puis 2 salles de cinéma en 1976.



Les transports

En train, grâce à la gare de Gournay-Ferrieres on peut rejoindre Paris Gare Saint-Lazare.
En bus, deux lignes sont régulières pour rejoindre Rouen et Beauvais :
- Ligne 73 Gournay / Rouen (2€)
- Ligne 41 Gournay / Beauvais (2€)
En avion, l'Aéroport de Paris-Beauvais se situe à 35 km en voiture de Gournay.


La scolarité

On trouve à Gournay-en-Bray :
2 Ecoles maternelles
2 Ecoles élémentaires
2 Collèges
1 Lycée professionnel


Notaires à gournay en bray

Faites Expertiser votre bien
expert
Faites Estimer votre bien
expert
Garantie Revente
securite revente
Déménager rapidement
demeco
Financer votre bien
cafpi
Devenir Franchisé
franchise immobiliere
Contrat Clé
contrat cle